Importance du matériel de survie en cas de crise dans le monde

Lorsque vous traversez les événements épouvantables qui peuvent survenir en temps de guerre – la mort de parents et d'amis, la faim et la malnutrition, le froid et le gel qui n'en finissent pas, la peur… certains conseils peuvent être utiles.

Mais le plus important c'est bien évidemment d’être préparé et de disposer du matériel de survie de base afin d’anticiper ces crises !

Ne pensez pas pouvoir rester bien à l’abri chez vous, en continuant de jouir d’un accès à l’eau, l’électricité et tout le confort moderne en temps de crise ou de guerre.

Les pénuries se font très vite ressentir, la nourriture est, au mieux, rationnée. La famine s’installe rapidement, et une longue période de disette peut alors commencer.

Pour pallier à ces manques, pourtant vitaux, l'équipement de survie sera votre plus fidèle allié :

L'importance du choix du matériel de survie

L'importance du choix de votre matériel...

Pour cela, il faut avant tout penser à ne pas trop se surcharger. En effet il porte bien son nom : il doit permettre de survivre et non de vivre confortablement. Il faudra donc aller à l’essentiel dans la plupart des cas.

Préférez un équipement léger et polyvalent si vous êtes un débutant et si vous n'avez pas une bonne condition physique. Il vous permettra d’allumer un feu, de vous soigner, de vous abriter, de boire et de manger. 

Voici donc une liste des « indispensables » :

  • Un couteau : il est l’arme ultime du survivaliste ! Absolument obligatoire, il est extrêmement polyvalent ! vous pouvez opter pour un couteau classique style Bear Grylls ou bien un couteau plus « gadget » comme un couteau suisse ou multifonction.
  • Gourde et filtre à eau : Si vous pouvez vous passer un temps de nourriture et d’un abris digne de ce nom, l’eau est absolument vitale ! vous devez boire presque tous les jours si vous voulez avoir une chance de survivre. En situation de survie, la qualité de l’eau reste un facteur clef ! En effet, une eau contaminée vous causera plus de problème qu’une légère déshydratation, ainsi des purificateurs d’eau en pastilles par exemple existent.
  • Kit de survie : il s’agit ici du minimum à avoir en sa possession pour palier à d’éventuelles blessures. Il s’agira d’une trousse de soin complète, d’une couverture de survie, et d'autres objets plus petits comme le multi-tool (outil multifonctions), etc.
  • Lampe : loin de la civilisation, ou tout simplement sans électricité, les déplacements sans lumière sont dangereux, c’est pourquoi il est recommandé de se munir d’une lampe frontale, pratique pour conserver toute votre mobilité. Les Petzl sont excellentes.
  • Allume feu : pour se réchauffer, repousser les insectes, manger certains aliments… le feu est également important. Mais nous ne sommes pas tous capables d’allumer un feu rapidement avec deux bouts de bois ! La solution la plus évident est de toujours avoir sur soit un briquet, des allumettes, ou mieux encore des pierres à silex appelées pierres à feu.
  • Habitat : un hamac semble être une bonne solution pour éviter de dormir à même le sol et risquer de se faire mordre par des insectes en tout genre, de plus le confort d’un hamac est certain ! vous pouvez également vous doter d’une moustiquaire fine et légère et d’un Tarp afin de vous protéger des insectes et de la pluie.
  • Nourriture : en survie la nourriture doit se mériter ! Il faut faire l’effort d’aller la chercher soit même ! Mais une petite réserve n’est pas du luxe ! Pour se faire, mettez de côté des rations de survie, des aliments en boîte, de la viande séchée, ou des aliments lyophilisés.

Entraînez-vous !

N'oubliez pas que l'idée derrière l'achat de tous ces objets c'est d'exploiter leur plein potentiel le moment venu ! Je vous suggère de créer une liste d'exercices, d'entraînements, et de tactiques qui vont tester vos outils et vos habilités. N'oubliez pas que ces outils sont là pour vous servir, et qu'il est important de savoir les utiliser AVANT que la crise ne frappe. 

Une fois ce matériel réuni, prévoyez un sac afin de tout transporter. Généralement un 60-70 litres devrait vous permettre d’emporter avec vous de quoi survivre aux pires crises terrestres. L’avantage d’un tel sac c’est qu’il est suffisamment grand pour emporter énormément de matériel mais son poids et ses dimensions restent corrects.

Lors de vos entraînements, préférez des terrains accidentés comme les falaises (tout en prenant garde à ne pas trop vous mettre en danger). Mais n'oubliez pas de rajouter des entraînements en milieu urbain. Comme pour vos entraînements physiques à la salle de sport, vous devez aussi dédier du temps à vos entraînements en tant que "prepper"... Vous pouvez par exemple inclure des exercices comme :

  • Gravir une montagne avec votre "barda" (en plus de vos éventuelles armes)
  • Escalader un mur ou une clôture, toujours avec votre barda
  • Nage
  • Marche et sprint
  • Marche à plat ventre, etc.

Pour conclure

Vous l’aurez compris, votre équipement ne contient pas de gadgets inutiles, et il n’est pas non plus une lubie : il représente vos meilleures chances de subsister si une catastrophe arrivait (si vous savez vous en servir bien sûr!)…

Et de nos jours, les risques sont de plus en plus grands et une guerre civile ou politique pourrait voir le jour dans les 4 coins du monde.

Amérique-Corée du nord, France-Syrie/Lybie, Europe-Daesh… les guerres ne sont pas si loin que nous le croyons.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: